Navigation – Plan du site

Introduction

Arlette Farge et Simona Cerutti

Texte intégral

Sac à procèsAfficher l’image
Crédits : Jean-Luc Thieffry / Musée 510

1Les 7 et 8 février 2008, se sont tenues deux journées d'études au Centre de Recherches Historiques de l’EHESS ayant pour thème : les archives judiciaires en question.

2C’est à l'initiative pleine et entière d’étudiants en doctorat que ces journées ont été organisées. Maria Eugenia Albornoz-Vasquez, Matteo Giuli, Naoko Seriu, concernés de très prés par l'utilisation des archives judiciaires, pour leurs propres travaux, conscients que les enjeux intellectuels de cette utilisation comme des critiques qui pouvaient être ça et là apportées à leur interprétation, dépassaient leur horizon personnel et rejoignaient bien des préoccupations étudiantes, ont mis en œuvre seuls, avec dynamisme et passion, l'organisation de ces deux journées.

3Soutenus par l'école doctorale de l’EHESS et le Centre de Recherches Historiques, ils ont réuni un comité scientifique avec Simone Cerutti (EHESS). Arlette Farge (CNRS), Dominique Godineau (Rennes II) et Georges Vigarello (EHESS) tous responsables de séminaires d'enseignement portant de façon différente sur l'appareil judiciaire, le témoignage, la place de l'archive etc.

4Les deux journées ont réuni communiquantes et communiquants venus de France comme de l'étranger, et portant sur des époques différentes. La force des communications a résidé dans la volonté des initiateurs du colloque de poser à tous une problématique commune autour du questionnement de la source judiciaire, de ses pièges comme de sa richesse, de son utilisation aussi. Cela en plusieurs thèmes : questions d'oralité, place de l'écrit ; corps et affects ; liens, autorités, modes de résolution des conflits ; juridictions, conflits et enjeux politiques ; qualification, classification, catégories ; archives judiciaires et écriture de l’histoire ; usages sociaux de la justice. À chaque séance, un discutant ou une discutante suscitait et animait le débat (Arlette Farge (CNRS), Jack Thomas (Toulouse), Ulrike Krampl (Tours), Simona Cerutti (EHESS), Xavier Rousseaux (Louvain)).

5Comment dire en terminant cette présentation combien furent riches ces journées ; elles ont beaucoup appris à toutes et à tous, ont permis de rompre l'isolement du chercheur, et tracé des liens importants entre les communiquants.

6Il faut donc remercier chaleureusement les trois organisateurs du temps qu'ils ont donné à la préparation de ce colloque et à sa réussite. Merci donc au nom de tous à Maria Eugenia Albornoz Vasquez, Matteo Giuli et Naoko Seriu.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arlette Farge et Simona Cerutti, « Introduction », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 05 | 2009, mis en ligne le 21 octobre 2009, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://acrh.revues.org/1476

Haut de page

Auteurs

Arlette Farge

Articles du même auteur

Simona Cerutti

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org