Navigation – Plan du site

Visages et rivages d’un nouvel Orientalisme : Décryptage des discours et réseaux de l’anti - islamisme contemporain

Olivier Moos

Notes de l’auteur

Thèse en cotutelle entre l’ÉHESS et l’Université de Fribourg (Suisse), codirigée par Python Francis (Université de Fribourg) et Dakhlia Jocelyne (ÉHESS).

Texte intégral

1Date de soutenance : 12 octobre 2009.

2Composition du jury
Dakhlia Jocelyne,
Bayart Jean - François,
Ferjani Mohammed - Chérif,
Python Francis,
Giordano Christian,
Besson Yves

Résumé

3Visages et rivages d’un nouvel Orientalismetraite de l’émergence d’un discours néo - culturaliste dans la période post - Guerre Froide, articulé autour de la critique du fait musulman, et plus particulièrement des militances islamiques. L’épuisement de la bipolarité, ainsi que la convergence de facteurs contingents et de plus longue durée, ont progressivement contribué à substituer à un Est soviétique un Orient « islamiste » comme la figure de l’altérité. Dans un contexte de menaces fluides et globalisées, l’islamité est intégrée, par un certain nombre d’acteurs individuels ou collectifs, à différents processus d’identification. Se construit ainsi, en Europe et aux États - Unis, autour de diverses stratégies de positionnement intellectuel, professionnel ou idéologique, un récit renouvelant les prémisses de l’orientalisme classique en les intégrant aux discours contemporains de la défense des valeurs démocratiques. Cette narration stabilise autour d’invariants anthropologiques et culturels les interactions entre occidentalités et islamités, enferrant les faits et les acteurs du champ islamique dans un modèle interprétatif censé expliquer toutes les manifestations de ce même champ. L’objectif de cette étude est à la fois d’identifier et de comprendre les motifs des individus et institutions qui produisent ou relaient cette manière de raconter « l’islamisme », ainsi que de mettre en évidence les conséquences théoriques et pratiques entraînées par un courant intellectuel de plus en plus structuré.

Abstract

4The Emergence of a New Orientalism : Decoding the Critique of Political Islam
The Emergence of a New Orientalism analyses the post - Cold War appearance of a neo-culturalist discourse based upon critics of Islam, particularly Political Islam. The end of the bipolar moment and the convergence of incidental and long-term factors have led to the substitution of the Islamic Orient in the place of the Soviet East. Islam, in the new discourse, has become the epitome of the Other. From American and European perspectives, in contexts of low intensity conflicts and globalisation, Islam has become an essential part of identity building processes. Individuals and groups have been propagating and upholding, consciously and not, a narrative of Islam that serves ideological, political or professional agendas. This narrative renews some premises inherited from classical orientalism, combined with a pro-democracy stand and the support of humanitarian interventionism. The New Orientalism synthesizes complex issues rightly or wrongly associated with Islam though perennial anthropological and religious lenses. It manufactures certainty through the idea that Muslims, and a fortiori Islamic militants, are culturally predictable. The goal of the study is both to identify and understand the motives that inspire groups or individuals to support and propagate this narrative, and to highlight the existence of an influential intellectual trend.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Moos, « Visages et rivages d’un nouvel Orientalisme : Décryptage des discours et réseaux de l’anti - islamisme contemporain », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2009, mis en ligne le 07 mai 2010, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://acrh.revues.org/2309 ; DOI : 10.4000/acrh.2309

Haut de page

Auteur

Olivier Moos

Olivier Moos est Chargé de recherche à l’ Institut Religioscope (articles accessibles à l’adresse www.religion.info), et Consultant en analyses politiques et sécuritaires, Auriga Analysis.
Il a notemment écrit : « Lénine en djellaba ou la fabrique de l’islamisme utile », in Universitas, juin 2009, p  28 - 29.(https://www.unifr.ch/scm/fr/publications/UF/juin09/uf4.pdf), et « La nouvelle critique de l’islam », in S. Lathion et P. Haenni (sld), Les minarets de la discorde, In folio, 2009.
oliviermoos [arobase] hotmail.[point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org