Navigation – Plan du site

Historiographies de la pensée politique médiévale - Présentation

Blaise Dufal

Texte intégral

1Les articles publiés sous format électronique pour le compte de l'Atelier du Centre de Recherche Historique sont le résultat d'une journée d'étude organisée par le Groupe d'Anthropologie Scolastique (C.R.H. - E.H.E.S.S.) le mercredi 23 mai 2007 avec le soutien financier du C.R.H.

2L'objectif de cette journée d'étude était de promouvoir un regard historicisant les diverses interprétations de la pensée politique médiévale. Celles-ci organisent et construisent notre compréhension de l'histoire de la philosophie politique médiévale et sont devenues presque des évidences, des catégories d'analyse naturelles. Pour s'en détacher et innover, il est nécessaire d'expliciter et d'approfondir la réflexion sur les contextes historiques, les cadres intellectuels et les trajectoires individuelles qui les ont produites. L'historien ne peut pas ignorer les cadres socio-politiques et religieux dans lesquels s'inscrivent les découvertes et les débats scientifiques. Il se doit de replacer les grands récits dans les différents champs de l'époque de leur production pour en révéler les enjeux intellectuels et comprendre ainsi les biais intellectuels structurant ces recherches.

3En croisant ces différents niveaux d'analyse, cette démarche critique et épistémologique aboutit à déconstruire les présupposés idéologiques de certaines catégories interprétatives telles que l'augustinisme politique ou le droit naturel. L'analyse historiographique des approches du corps  politique révèle une profondeur et une diversité essentielles pour l'historien aux prises avec les différentes théories linguistiques de la métaphore. Les études précises des personnalités productrices de savoir, comme Henri-Xavier Arquillière, Rudolph Sohm ou Michel Villey, révèlent des éléments forts déterminant leurs interprétations. Des contextes intellectuels plus larges ont été évoqués à travers l'usage pour l'étude de la scolastique des concepts bourdieusiens et foucaldiens. Ces études ont notamment permis de mettre en avant les impacts du néo-thomisme dans les grilles de lecture appliquées aux penseurs du Moyen Âge. Ces analyses historiographiques ont clarifié des débats d'érudits et balisé le champ de la connaissance historique mais elles ont aussi apporté de nouvelles orientations pour les recherches sur Guillaume de Saint Thierry, Marsile de Padoue ou Machiavel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Blaise Dufal, « Historiographies de la pensée politique médiévale - Présentation », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 01 | 2008, mis en ligne le 14 octobre 2008, consulté le 27 avril 2017. URL : http://acrh.revues.org/311

Haut de page

Auteur

Blaise Dufal

Doctorant en histoire médiévale (EHESS), il travaille sur les commentaires de La Cité de Dieu de saint Augustin. Ses recherches portent sur les rapports entre humanisme et scolastique.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org