Navigation – Plan du site

L'Écheveau des parentèles au village. Dynamiques démographiques, mobilisations réticulaires et parcours individuels dans une communauté de Vénétie au XIXe siècle

Cristina Munno

Texte intégral

1Composition du jury

Monsieur Paul-André Rosental (Président) Science Po. Paris,
Madame Lucia Pozzi de l’Université Sassari,
Monsieur Patrice Bourdelais de l’ÉHESS,
Monsieur Renzo Derosas de l’Université Venezia

2Date de soutenance de la thèse 24 novembre 2010

Résumé

3L’étude est faite à partir de la reconstitution complète d’un village industriel (textile) de l’Italie au XIXe siècle : Follina, en Vénétie. Au XIXe siècle, la population locale passe de 1200 habitants à près de 1600. La parentèle est appelée à rendre compte empiriquement de son rôle dans la transmission des valeurs et des capitaux sociaux par rapport au contexte communautaire. Elle est observée par sa capacité à influer sur les rapports interindividuels et intergénérationnels. La narration se partage en deux parties. D’un coté une analyse du contexte, des relations et des positions, de façon presque micro historique ; d'un autre coté des analyses plus pointues grâce aux méthodes de l'analyses formelles des réseaux (social network analysis) et aux méthodes de la démographie historique (analyses longitudinales des bibliographies – Event History Analysis). Les analyses se concentrent sur les événements proprement démographiques tels que le mariage, les migrations, les décès et le contrôle des naissances (source les registres de population). Grâce aux études sur le parrainage de baptême, comme lien sociale, il est possible d'évaluer de façon originale la qualité de la pratique de la parentèle. L’enquête va dans le sens de placer chaque acteur (familles, individus) dans la dimension exacte de la disponibilité et de la « qualité » parentale qu’il a au village. Tout en considérant les autres variables telles que la condition socio-économiques, le genre, l'âge, on observe quelles sont les priorités données dans les familles, comment se définissent les choix démographiques et la disponibilité de la parentèle lorsqu’il faut gérer les urgences et les soutiens réciproques.

Abstract

4THE TANGLE OF KINSHIP IN VILLAGE LIFE. Demographic dynamics, network mobilization and individual life choices in a 19th century Venetian community
The study is made from the complete reconstruction of an industrial Italian village (textile industry) in the 19th century : Follina, in Venetia. In the 19th century, the local population rose from 1200 inhabitants to nearly 1600. Kinship is called to report empirically its role in the transmission of the values and social capitals with regard to the community context. Kinship is observed by its ability to influence interpersonal and intergenerational relationship. Thesis' narrative is divided into two parts. On the one hand an analysis of context, relationships and positions, in an almost microhistorical way, on the other hand more sophisticated analysis using methods of formal Social Network Analysis and methods of Event History Analysis. Analyses focus on demographic events such as marriage, migration, death and birth control (source population registers). Through studies on the godparenthood relation, as an important social relation, it is possible to estimate in an original way the quality of the kinships' practices. The survey goes to the sense to place each actor (families, individuals) in the exact "availability" and the "quality" which he has in the village. While considering other variables such as socio-economic, gender, age, it could be observe what are the priorities given in families, how to define the demographic choices and availability of kin when managing the emergencies and mutual support.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cristina Munno, « L'Écheveau des parentèles au village. Dynamiques démographiques, mobilisations réticulaires et parcours individuels dans une communauté de Vénétie au XIXe siècle », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2010, mis en ligne le 16 mai 2011, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://acrh.revues.org/4059

Haut de page

Auteur

Cristina Munno

Cristina Munno a effectué son doctorat en Histoire et Civilisation à l'ÉHESS à Paris et la cotutelle à l'Université de Venise en Novembre 2010. Pendant six ans elle a été membre de doctorat à l'INED. Entre 2008 et 2010, elle a reçu une allocation de recherche à l'Université de Venise, pour un projet démographique sur l'histoire de Venise (1830-1940) qui a suivi une approche micro-analytique sur l'étude de la transition de fécondité et d'autres événements démographiques. Elle a participé à un autre projet collectif (ANR) sur les familles, la mobilité et les populations dans le Nord de la France. Elle s'intéresse aux questions méthodologiques concernant les effets des réseaux sociaux et parentales dans les communautés et à analyser l'importance des réseaux de parenté pour les comportements démographiques.
Crimunno [arobase] gmail [point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org