Navigation – Plan du site

La représentation du Saint-Sépulcre dans les images, les architectures, les rites et les textes. Fin du IXe début du XIIe siècle

Élisabeth Ruchaud

Notes de l’auteur

Thèse en cotutelle entre l'ÉHESS et l’université Humboldt de Berlin

Texte intégral

1Composition du jury :

Monsieur François Lissarague, Directeur d’études à l’ÉHESS, président du jury ;
Monsieur Jean-Claude Schmitt, Directeur d’études à l’ÉHESS, directeur de thèse ;
Monsieur Horst Bredekamp, Professeur à l’université Humboldt de Berlin, directeur de thèse ;
Monsieur Johannes Helmrath Professeur à l’université Humboldt de Berlin.

2Thèse soutenue le 14 juillet 2011 à Berlin

Résumé

3Le but de la recherche est d'analyser le phénomène des copies ou représentations du Saint - Sépulcre en Occident à l'époque romane et ce qu'elles nous apprennent sur la pensée exégétique du 12e siècle. Après avoir déterminé l'importance du monument hiérosolymitain dans la pensée chrétienne depuis les récits évangéliques, l'image du Saint - Sépulcre connaît diverses traductions aussi bien visuelles qu'intellectuelles. Relique de la Résurrection témoignant de la réalisation des promesses messianiques, il s'agit ici d'analyser les diverses manifestations du monument hiérosolymitain dans l'ensemble de ces composantes et d'en étudier le rôle et la place au sein d'un discours théologique en évolution. Tout d'abord la liturgie, réactualisation permanente de la vie du Christ, place l'Anastasis au centre de la liturgie pascale, dans un premier temps à Jérusalem puis en Occident. Sont aussi pris en considération les arts graphiques (enluminure, sculpture sur ivoire...) où l'emploi de formes architecturées issues du Saint - Sépulcre pour figurer la Résurrection tend aussi à exprimer le contenu symbolique du monument. Enfin une attention particulière est portée sur les variations architecturales du Saint - Sépulcre, constructions sanctionnant un retour de pèlerinage ou à connotation funéraire, elles manifestent une dévotion directe ou indirecte à la relique de la Résurrection et témoignent d'une croyance dans le Salut. L'ensemble de ces représentations traduit une relation spécifique non seulement à Jérusalem mais aussi à la réflexion théologique entourant la question de la Résurrection.

Abstract

4« The Representations of the Holy Sepulcher. In Architecture, Images, Text and Liturgy (9th-12th centuries) »
The aim of the research is to analyze the phenomenon of the “copies” or representation of the Holy Sepulcher in the West during the Romanesque and to underline what it teaches us about the exegesis of the 12th century. After having determined the importance of the monument of Jerusalem in the Christian thought since the Gospels, the image of the Holy Sepulcher is then diversely reproduce in the art as well as in the texts. As the sole relic of the Resurrection, le tomb of Christ testifying of the realization of God’s promises, the interest here is to analyze the different manifestations of the tomb in its entire component and to study its role and place within a theological thought evolving through the centuries. First of all the Liturgy, permanent reenactment of the life of Christ, put the Anastasis Rotunda at the centre of the Easter liturgy, first in Jerusalem and then in the Western kingdoms. The different forms of graphics arts (paintings, ivory sculpture…) are also considered. Indeed the use of the architectural forms of the Holy Sepulcher to figure a Resurrection scene is also a way to underline the symbolical meaning of the original Rotunda. Finally a particular attention is set on the architectural variations of the tomb of Christ – constructions promised after the return of a Pilgrimage to Jerusalem, or with a funerary connotation… – .They all have a direct or indirect connection with the Sepulcher. All those representations (graphic, architectural, textual…) are the witnesses of a specific relation not only to Jerusalem (center of the faith and image of the heavenly city) but also to the theological and dogmatic thoughts surrounding the question of the Resurrection and its relics.

Zusammenfassung

5Die Darstellungen des heiligen Grabes. Untersuchungen zu seiner Repräsentation in der Architektur, in Bildern, Texten und der Liturgie (9-12. Jh.)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élisabeth Ruchaud, « La représentation du Saint-Sépulcre dans les images, les architectures, les rites et les textes. Fin du IXe début du XIIe siècle », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2011, mis en ligne le 19 décembre 2012, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://acrh.revues.org/4760

Haut de page

Auteur

Élisabeth Ruchaud

Après un bac littéraire et une année d’hypokhâgne, Élisabeth Ruchaud a intégré l’École du Louvre pour un cursus en histoire de l’art et en muséologie. Parallèlement, elle a entrepris des études d’histoire, à l’ICP dans un premier temps puis à l’ÉHESS où elle a achevé en 2011 une thèse de cotutelle avec l’université Humboldt de Berlin sur le thème de la représentation du Saint-Sépulcre. Dans le cadre de la cotutelle, Élisabeth Ruchaud a vécu deux ans à Berlin (bourse du DAAD, du CIERA et du centre Marc Bloch) avant de revenir à Paris achever ses recherches avec le groupe FranceMéd (Institut Historique Allemand, Paris) autour de la notion de transfert culturel en méditerranée médiévale. Depuis avril 2012, Élisabeth Ruchaud occupe un postdoctorat à l’université Heinrich Heine de Düsseldorf au sein du Graduiertenkolleg « Materialität und Produktion » http://www.phil-fak.uni-duesseldorf.de/materialitaet-und-produktion/aktuelles/ où, en préparation à la publication de sa thèse, elle va concentrer ses recherches sur les processus d’imitation et de transmission, ainsi que sur la notion de lieux de mémoire entourant le Saint - Sépulcre à l’époque médiévale.
Mail : elisabeth [point] ruchaud [arobase] voila [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org