Navigation – Plan du site

Architecture et lumières : Philosophie et projets de villes dans la France du xviiie siècles

Irène Brancasi

Texte intégral

1Composition du jury

Directeur de thèse: Jacques Revel (directeur de thèse) ;
Président du jury: Renato Pasta ;
Membres du jury: Antoine Lilti et Rolando Minuti (directeur de thèse).
Discipline: Histoire et civilisations

2Thèse soutenue en cotutelle avec l'Università degli Studi di Firenze (Italie) le 20 mai 2013 à Paris.

Riassunto

3Architettura e illuminismo : filosofia e progetti di città nel tardo settecento francese

Résumé

4Architecture et lumières : Philosophie et projets de villes dans la France du xviiie siècles;
Cette recherche vise à explorer les possibilités de représentation urbaine dans la France de la deuxième moitié du
xviiie siècle, et notamment dans la culture architectonique. Il a été donc nécessaire d'évaluer tout d'abord la double démarche, concrète et imaginaire, qui semble à la base de la réflexion des Lumières sur la ville. Un vaste corpus de littérature a été examiné dans le sillage de la connexion entre réforme et utopie établie par les historiens Franco Venturi et Bronislaw Baczko : des nombreux projets de réforme aussi bien que quelques importants récits utopiques façonnent une image de la ville à la fois misérable et susceptible d'être concrètement transformée par la résolution des problèmes les plus évidents. Les deux types de production intellectuelles sont donc déterminés par un esprit qui critique la ville tout en esquissant une altérité urbaine, dont la réalisation est vue comme possible. Le cœur de la recherche porte néanmoins sur la représentation urbaine proprement architectonique, explorée notamment à partir de la pensée d'Étienne Louis Boullée (1728-1799) et Claude Nicolas Ledoux (1736-1806). Leurs élaborations théoriques, langage original des Lumières, montrent en effet une sensibilité envers la ville, considérée globalement avec pour objectif une transformation matérielle et socio-culturelle. La réflexion sur la ville devient alors l'occasion d'appliquer au terrain de l'architecture certaines idées philosophiques et sociales, qui conduisent les deux auteurs à envisager l'amélioration de l'espace urbain en tant que nécessaire à la réalisation d'une nouvelle société, fondée sur l'architecture pour construire sa propre identité.

Abstract

5Architecture and Enlightenment: philosophy and urban projects in France in the 18th century;
This research focuses on the representation of the city in France at the end of the Old Regime, paying a particular attention to the contribution of architectural theory. The starting point is the analysis of a heterogeneous literature, which points out the need for a new observation of the urban space together with the possibility of a radical and material change. This intellectual reflection is observed from numerous reform projects as well as from the imagination of an ideal city drawn by the utopic literature; these texts are proposed in the wake of the link between reform and utopia established by Franco Venturi and Bronislaw Baczko. However, the core of this research is the representation of the city developed by the architectural theory and especially by the thought of two artists, Étienne Louis Boullée (1728-1799) and Claude Nicolas Ledoux (1736-1806). Based on some philosophical, social and cultural enlightenment ideas, both of them elaborate an image of the city whose transformation can give birth to a new society. In their thought, architecture becomes a real social art, essential to a new social design and to human emancipation. Their theory and their architectural planning have a double purpose: to receive the man in spaces designed in the light of important functionalistic guideline characteristics of the second half of the 18th century, and to reform humanity deeply, leading it up to a new step of civilization.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Irène Brancasi, « Architecture et lumières : Philosophie et projets de villes dans la France du xviiie siècles », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 27 mars 2014, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://acrh.revues.org/5405

Haut de page

Auteur

Irène Brancasi

E-mail : irene [point] brancasi [arobase] ehess [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org