Navigation – Plan du site

Les médecins-législateurs et le mouvement hygiéniste, 1870-1914

Isabelle Cavé

Texte intégral

1Composition du Jury :

Vincent Barras, Docteur en médecine, Professeur à l’Université de Lausanne (rapporteur);
Francis Démier, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris X (rapporteur);
Gérard Jorland, Directeur d’Études à l’ÉHESS (directeur);
Pierre L. Thillaud, Docteur en médecine, Professeur à la Faculté de Médecine Paris-Descartes, Président de la Société française d’histoire de la médecine;
Patrick Zylbermann, Professeur d’histoire de la santé publique à l’École des Hautes Études de la Santé Publique de Rennes (président).

2Thèse soutenue le lundi 25 novembre 2013, mention très honorable

Résumé

3En France, la volonté de développer la santé publique s’est forgée grâce à la mouvance hygiéniste pendant tout le xixe siècle (cf. travaux de Gérard Jorland, Gallimard, 2010). Cette thèse de recherche tend à démontrer comment les médecins se sont engagés de façon conséquente à la Chambre des députés et au Sénat (dont 46% d’entre eux appartiennent à un conseil local ou départemental d’hygiène) afin d’instaurer la législation sanitaire qui se forge entre 1870 et 1914. Grâce à un vaste corpus d’archives d’époque (législatif, médical, d’hygiène publique) conservées de façon magistrale dans les Bibliothèques et les services d’archives des deux Chambres parlementaires, aux Archives Nationales de France, à la Bibliothèque Inter - universitaire de Médecine de la Faculté de médecine Paris - Descartes, à la Bibliothèque nationale de France… ainsi que dans les Archives départementales de France et autres lieux d’investigation renvoyant à la bibliographie de la thèse… : 140 000 clichés photographiques ont été pris pour l’occasion. À quelques détails près, la doctorante - engagée pour cette recherche des mers abyssales - a pu reconstituer quelques grandes lois sanitaires qui donnent l’éclairage visionnaire des progrès sanitaires et sociaux de l’Humanité de cette société française à la fin du xixe siècle ! L’étude se penche sur l’hygiène, la sécurité et la santé publique rapportées aux classes ouvrières : pauvres, exploitées… Parfois en insuffisance de nourriture ; trop souvent mal logées… Nullement épargnées par les épidémies récurrentes du siècle telles que le choléra, la fièvre jaune et la typhoïde (…) ces classes sociales cultivent au quotidien des vices parfois si attristants moralement que les élites de Troisième République vont s’empresser de faire disparaître ! Ne serait-ce que l’alcoolisme, les perversions sexuelles ou le vagabondage, si peu exemplaires d’éducation, pour les générations plus jeunes... Ce paysage de débauche et de catastrophes sanitaires s’accorde avec les découvertes scientifiques de Louis Pasteur qui viennent conforter à partir de 1855 - les idées et les théories - des hygiénistes plongés en pleine recherche de leur identité institutionnelle.

Abstract

4In France the desire to expand public health developed mainly because of the hygienist movement which prevailed in the 19th century (please refer to the works of Gérard Jorland, Gallimard, 2010). This research paper aims to show how medical doctors committed themselves deeply at the ‘Chambre des Députés’ and at the ‘Sénat’ (46% of them belonged to a local or government body advising on hygiene matters) with the objective of creating the legislation to control sanitary standards which was written between 1870 and 1914. Thanks to a vast number of archived records (about legal, medical and public hygiene matters), which have been carefully preserved in the ’Bibliothèques’ (i.e. libraries) and the archive departments of the two parliamentary chambers, at the ‘Archives Nationales de France’, at the ‘Bibliothèque Inter-Universitaire de Médecine ‘ of the medical Faculty of Paris-Descartes, at the ‘Bibliothèque Nationale de France’… as well as in the ‘Archives départementales de France’ and other locations listed in the bibliography of this thesis… with 140,000 photographs. Through investigation the author of this thesis was able to reconstruct in a visionary way the hygienic, social and humanitarian advances of the French society at the end of the 19th century. This study investigates hygiene, safety and public health in relation to the conditions of life of the working classes who were exploited, poor, often undernourished and badly housed. They also suffered epidemics of the century: cholera, yellow fever and typhoid…. These people had commonly a life of vice which is sad from the moral point of view. These problems were so great that the elite of the Third Republic tried to end the menace of alcoholism, sexual perversions and disorder which presented poor examples to the younger generation. Within this picture of debauchery and health catastrophies the scientific discoveries of Louis Pasteur come to support, from 1855, the theories of the hygienists keen to justify their ideas and theories and the actions of the institutions. Fierce debates often took place in parliament.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Cavé, « Les médecins-législateurs et le mouvement hygiéniste, 1870-1914 », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 08 avril 2014, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://acrh.revues.org/5444

Haut de page

Auteur

Isabelle Cavé

L’auteur est à l’origine d'un inventaire historique en lien avec le projet de restauration du Monument aux morts des Ministères des affaires sociales (santé, travail) pour les conflits de guerre de 1914 - 1918 et de 1939 - 1945 à la demande de la Ministre au Comité d'Histoire de la Sécurité sociale en 2011 ;
Dans le cadre de missions contractuelles publiques, Isabelle Cave a notamment co – rédigé, avec Robert Fonteneau ancien Directeur exécutif du Comité d'Histoire de la Sécurité sociale de Paris, un ouvrage de mémoire sur Jean Marmot haut - fonctionnaire de la santé publique et directeur de la Sécurité sociale (diffusé par la Documentation française en 2008. L'ouvrage est accessible à l'adresse suivante : cavisabelle [arobase] yahoo [point] fr) ;
- l’auteur a mis en place également une base de support d'archives et de références bibliographiques dans le cadre du projet d'exposition sur deux siècles d'histoire de protection sociale et de vieillissement en Bretagne pour le Comité breton d'histoire de la Sécurité sociale à Rennes en 2012;
- Isabelle Cave a été organisatrice d'un cycle de conférences (2013) en histoire de la médecine et de la santé publique (grand public) à la Faculté de médecine Paris-Descartes sous la bienveillance du Doyen Patrick Berche, professeur de médecine;
E-mail: cavisabelle [arobase] yahoo [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org