Navigation – Plan du site

La fortune des héritiers. Essais sur la transmission des patrimoines en France du Second Empire à la Seconde Guerre mondiale

Clément Dherbécourt

Texte intégral

1Composition du jury :

Gilles Postel – Vinay, directeur ÉHESS ;
Tony Atkinson, Oxford College ;
Jean – Claude Daumas, Université de Franche-Comté ;
Thomas Piketty, ÉHESS ;
Jean – Laurent Rosenthal, California Institute of Technology ;
Laurent Toulemon, INED.

2Thèse soutenue le vendredi 21 juin 2013.

Résumé

3Ce travail d'histoire économique aborde la question de l'inégalité de richesse de manière empirique et quantitative. Il est composé de quatre chapitres dont la lecture peut se faire de manière relativement indépendante. Les deux premiers chapitres reposent sur l'exploitation d'une base de données originale incluant plus de 800 individus parmi les 1,5% des parisiens les plus riches (top 1,5%) décédés entre 1862 et 1882 et leurs héritiers. Clément Dherbécourt montre notamment que les riches héritiers accumulent très peu de richesse par eux même en différenciant la plus - value sur les biens hérités et l'accumulation pure (épargne). Le deuxième chapitre aborde la question de l'effet de la taille de la fratrie sur la reproduction individuelle et familiale de la richesse. Les deux autres chapitres traitent de manière plus générale de l'interaction entre structure familiale, richesse et mobilité sociale. Les données sur les successions parisiennes montrent une grande variabilité des structures familiales en fonction de la richesse au décès jusqu'aux années 1950. L'existence d'une proportion importante de successions sans enfant oblige à penser les transferts de capital au sein de « réseaux d'héritage individuels ». La variabilité des réseaux d'héritage a des conséquences sur l'inégalité de richesse qui sont étudiées à l'aide d'un modèle de simulation de familles élargies. Cette notion permet aussi d'éclairer sous un jour nouveau la progressivité de différents systèmes de fiscalité des successions (ici : Allemagne, États-Unis, France, Royaume-Uni), ce qui fait l'objet du dernier chapitre.

Abstract

4Fortune heirs: essays on the transmission of capital in France from the Second Empire till the World War II;
This work of economic history tackles the issue of wealth inequality in an empirical and quantitative way. Lt is composed of four chapters. Each can be read independently from the others. The two first chapters are based on the exploitation of an original data set of 800 individuals of Paris top 1,5% wealth holders deceased between 1862 and 1882 and their inheritors. Clement Dherbecourt shows in particular that the rich inheritors accumulate very little wealth on their own by differentiating two dimensions of wealth increase: capital gains and savings. The second chapter investigates the effect of sibship size on individual and familial reproduction of wealth. The two other chapters tackle the interaction between familial structures, wealth and social mobility in a more general perspective. The data on Parisian estates show a large variability of familial structures according to wealth until the 1950s. The high rates of childlessness at death forces us to understand capital transfers through the lens of the "inheritance networks" of the individuals. The variation of inheritance networks has consequences on the inequality of wealth that are studied thanks to a simulation model of extended families. This notion also enables us to shade a new light on the way the progressivity of inheritance taxation was built in four different countries (here: France, Germany, United Kingdom, United States), which is done in the fourth chapter.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clément Dherbécourt, « La fortune des héritiers. Essais sur la transmission des patrimoines en France du Second Empire à la Seconde Guerre mondiale », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 27 mars 2014, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://acrh.revues.org/5486

Haut de page

Auteur

Clément Dherbécourt

Cledherbeco [arobase] gmail [point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org