Navigation – Plan du site

Juger le génocide sur les collines. Une étude des procès Gacaca au Rwanda (2006-2012)

Hélène Dumas

Texte intégral

1Composition du jury

Directeur de thèse: Stéphane Audoin - Rouzeau ;
Président du jury: Henry Rousso ;
Membres du jury: Jean - Pierre Chrétien, Elisabeth Claverie, Alain Corbin et Antoine Garapon.
Discipline: Histoire et civilisations.

2Thèse soutenue le 22 mars 2013

Résumé

3Partant d'une analyse des audiences des procès gacaca au Rwanda, la thèse propose une reconstitution, à l'échelle micro - locale, des mécanismes d'exécution du génocide des Tutsi rwandais de 1994. Les récits d'expérience des différents acteurs convoqués sur une scène judiciaire inédite, dans laquelle les juges sont eux-mêmes survivants ou témoins des événements, forment le matériau essentiel du travail qui explore d'abord les modalités d'élaboration des témoignages avant d'en analyser le contenu. Ancrées dans les mondes sociaux et affectifs, les tribunaux gacaca mettent au jour l'intimité des massacres exécutés au coeur des voisinages des collines et des quartiers. Les aveux des tueurs comme les autres récits déployés au fil des audiences lèvent le voile sur la diversité et la complexité des formes d'engagement dans la violence, permettant de rendre compte de la fulgurante efficacité des massacres du printemps 1994. Parallèlement, les procès restituent les expériences de la survie au moment de l'événement même, puis dans l'après-coup. Ce « temps-là » du génocide (icyo gihe) représente pour les rescapés le temps du retournement féroce du voisinage, et parfois, de leur famille. Pour les tueurs, en revanche, le temps des massacres s'inscrit dans la continuité du temps de la guerre, du travail champêtre ou des sociabilités de cabaret. La mise en récit de l'histoire micro - locale des tueries s'appuie sur une analyse critique et une mise en perspective sur le temps long des récits des acteurs sociaux tels qu'ils furent déployés dans les procès dans leur langue originale, le kinyarwanda.

Abstract

4Judging genocide on the hills: a study of the gacaca trials in Rwanda (2006-2012);
Based on an analysis of gacaca trials recordings, the thesis aims to reconstruct the mechanisms of the execution of the 1994 genocide of the Rwandan Tutsi at a micro-local level. The narratives of the experiences of the different actors, called together within a totally new judicial scene, where judges themselves are survivors or eye-witnesses to the events, form the core material of this work, which first explores the conditions of the elaboration of the testimonies, and then analyses their content. Rooted in the social and emotional worlds, the gacaca tribunals reveal the intimacy of the massacres, carried out in the heart of the vicinities of hills and neighbourhoods. The confessions of the killers, as well as the other narratives unfolding through the audiences, unveil the diversity and the complexity of the forms of engagement in the violence, making it possible to give an account of the fulgurating efficiency of the 1994 spring massacres. At the same time, the trials render the experiences of survival, at the moment of the event, and in the aftermath. For survivors, «that time» of the genocide (icyo gihe) represents the time of the cruel reversal of the neighbourhood, and sometimes, of their family. For the killers, on the other hand, the time of the massacres belongs to the continuity of the time of the war, off arming work or of cabaret sociability. The narrative of the micro-local history of the killings relies on a critical examination and on a long-term perspective of social actors' accounts, such as they were unfolded during the trials in their original language, Kinyarwanda.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Dumas, « Juger le génocide sur les collines. Une étude des procès Gacaca au Rwanda (2006-2012) », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 27 mars 2014, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://acrh.revues.org/5498

Haut de page

Auteur

Hélène Dumas

L’auteur est membre du CESPRA, ATER à l’ÉHESS. Elle effectue des recherches dans les domaines suivants : Histoire du génocide des Tutsi rwandais de 1994, Massacres de voisins, Justice gacaca, Histoire et Droit, Anthropologie historique des violences de masse;
Hélène Dumas dirige un séminaire en méthodologie des Études politiques à l’ÉHESS (Travailler sur les violences : terrain et enjeux d’écriture) ainsi qu’un atelier de lecture en sociologie politique à l’ÉHESS. En collaboration avec Stéphane Audoin Rouzeau, elle dirige également un séminaire « Rwanda 1994 : imaginaire et pratique du génocide des Tutsi ».
Elle a notamment publié « Gacaca Courts in Rwanda : a Local Justice for a Local Genocide History ? », in Delage and Goodrich (eds.), History, Films and International Tribunals, New York/London, Routledge, 2012, pp. 57-73.
E-mail : Helene [point] dumas [arobase] ehess [point] fr ou Helenedumas [point] uw [arobase] gmail [point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org