Navigation – Plan du site

De la parenté à l'époque moderne : systèmes, réseaux et pratiques. Juifs et Chrétiens en Italie centrale

Michaël Gasperoni

Texte intégral

1Composition du jury

Directeur de thèse: Gérard Delille ;
Président du jury: Sylvie - Anne Goldberg ;
Membres du jury: Elie Haddad, François Héran et Evelyne Oliel - Graus.

2Thèse soutenue le 25 juin 2013

Résumé

3Deux populations du nord des Marches, en Italie, sont comparées sous l’angle de la famille et de la parenté : celle de la petite République de Saint - Marin et la minorité juive, disséminée en petites communautés jusqu’à Ancône. Après une présentation des terrains et de leurs enjeux, l’histoire des familles est racontée par l’anthroponymie. La genèse des patronymes, particulièrement tardive dans la région, correspond à l’affirmation d’une certaine idée de la famille et d’un contrôle social renforcé sur la population. Une attention particulière est accordée aux « systèmes » de parenté, juif et chrétien, au regard d’une historiographie récente ou non, qui est mise à l’épreuve par les données empiriques recueillies sur le terrain. Une grande partie du travail de thèse a en effet été consacrée au recueil systématique de données généalogiques. Deux réseaux, les corpus Ebrei et San Marino, sont nés de cette intense enquête, et sont analysés grâce à différents outils informatiques, dont le logiciel Puck, récemment développé par Klaus Hamberger. Enfin, la thèse entend montrer à quel point la parenté s’avère être un outil efficace pour appréhender un grand nombre de pratiques sociales du passé.

Abstract

4This PhD thesis focuses on family and kinship with the aim of comparing two populations from the north of Marches in Italy: the small Republic of San Marino and the Jewish minority which is scattered into small communities towards Ancona. A presentation of the fields of research and the issues at stake is followed by a discussion of these families’ stories by way of anthroponymy. The genesis of patronymics has been particularly belated in this region and corresponds to the assertion of a specific conception of family and of a reinforcement of social control over the population. Particular attention is given to the kinship ‘system’, Jewish or Christian, with regard to recent or more distant historiography. It is challenged by the empirical data collected in the field. Indeed, a large part of the work presented here is dedicated to a systematic gathering of genealogical data. This intense investigation led to the creation of two networks, the corpus Ebrei and San Marino, which have been analysed using different digital tools, including the Puck software, recently developed by Klaus Hamberger. This PhD thesis aims ultimately to show the extent to which kinship is in fact an efficient tool to gain a better understanding of a large number of past social practices.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michaël Gasperoni, « De la parenté à l'époque moderne : systèmes, réseaux et pratiques. Juifs et Chrétiens en Italie centrale », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 27 mars 2014, consulté le 30 mars 2017. URL : http://acrh.revues.org/5507

Haut de page

Auteur

Michaël Gasperoni

Michaël Gasperoni travaille désormais sur le ghetto juif de Rome aux XVIIIe et XIXe siècles. Ses recherches se situent au croisement de l’histoire économique et sociale, de la démographie et de l’anthropologie sociale et culturelle. Il s’intéresse notamment aux dynamiques et pratiques sociales, appréhendées au prisme de la famille et de la parenté. Depuis 2005, il est membre du groupe TIP (Traitement informatique des phénomènes de parenté en histoire et en ethnologie), coordonné par Cyril Grange (Centre Roland Mousnier Paris Sorbonne), Michael Houseman (EPHE) et Klaus Hamberger (ÉHESS), qui regroupe autour d’une même table historiens, anthropologues et démographes, et collabore avec différentes revues et institutions ;
Personnel scientifique de l’école française de Rome 2013 - 2014, ses domaines de recherche couvrent notamment l’histoire économique et sociale de l’Italie (xvie-xxes.), l’histoire des juifs italiens (xvie-xxes), la démographie historique et l’anthropologie de la parenté ;
Il a notamment publié « Sources utiles à l’histoire de la famille juive en Italie », in Généalo-J, Revue française de généalogie juive dirigée par Joëlle Allouche (Paris XII/GSRL), Automne 2013, pp. 35 - 39; Michael Gasperoni a participé à des journées d’études ainsi en 2013 :- « Histoire et réseaux de parenté : concepts, outils, méthodes », première rencontre du groupe RES - HIST (Réseaux & Histoire) organisée par Silvia Marzagalli (Université de Nice), Claire Lemercier (CNRS), 26 – 28 septembre 2013;- « Les sources de l’histoire économique des juifs italiens : activités, échanges et stratification sociale », Journée d’étude Quelles sources pour l’histoire économique des juifs ? Approches méthodologiques et lectures de textes, organisée par Liliane Hilaire - Pérez (ÉHESS) et Évelyne Oliel - Grausz (Université Paris-I), 3 juin 2013;- « Anthropologie historique, histoire économique et sociale des juifs d’Italie centrale à l’époque moderne », avec Luca Andreoni (Université de San Marino), Journée d’études organisée par la Société des études juives, ÉHESS, Paris, 28 mai 2013; Il est l’auteur de communications, ainsi en 2013 lors du colloque La popolazione italiana del Quattrocento e Cinquecento organisé par la Società Italiana di Demografia Storica, Université Bocconi de Milan, les 7-8 novembre 2013 « La nascita dei cognomi e il fenomeno di segment azioni familiari tra Romagna e Marche nel cinquecento » ; Pour davantage d’informations consultez http://www.ecole-francaise.it/fr/PDF/mgasperoni.pdf;
E-mail : michael [point] gasperoni [arobase] ehess [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org