Navigation – Plan du site

L’ange gardien à l’époque moderne : culte, élaboration doctrinale et usages. xvie - xviie siècles

Antoine Mazurek

Texte intégral

1Composition du jury :

Alain Boureau, (Directeur de thèse ÉHESS) ;
Jean - Pascal Gay (Maître de conférence, Université de Strasbourg) ;
Patrick Goujon (Maître de conférence en théologie, Centre Sèvres) ;
Sophie Houdard (Maître de conférence en littérature du xviie siècle, Université Paris  III Sorbonne Nouvelle) ;
Dominique Julia, (Directeur de recherches ÉHESS-CNRS) ;
Cécile Vincent - Cassy (Maître de conférence, Université de Paris 13).

2Thèse soutenue le 19 décembre 2013, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Résumé

3L’ange gardien connaît à l’époque moderne un essor sans précédent. La compréhension de ce succès se veut une contribution à l’étude de la confessionnalisation catholique et à l’anthropologie religieuse moderne. Elle passe par une articulation des différents pratiques et discours religieux – liturgiques, théologiques, spirituels et dévotionnels – qui constituent autant de vecteurs de diffusion de la dévotion parmi lesquels la liturgie est créditée d’une valeur matricielle.
La reconstitution du processus ayant mené à la reconnaissance d’une liturgie de l’ange gardien pour l’Église universelle par un décret apostolique de 1608 nécessite, d’une part, de décrire les manifestations presque exclusivement ibériques de ce culte, notamment sous la forme d’un culte d’un ange gardien des collectivités et, d’autre part, de comprendre les mécanismes de régulation et de contrôle mis en œuvre par Rome dans le cadre de la réforme liturgique décidée à Trente. La révision des offices liturgiques par Rome entraîne une oblitération presque complète de l’ange gardien des communautés au profit d’une présentation d’un protecteur avant tout individuel.
Une telle présentation s’inscrit dans la controverse religieuse et le discours théologique : les procès de canonisation contemporains et l’écriture spirituelle jésuite s’en font l’écho ; les auteurs protestants et la théologie catholique travaillée par la querelle sur la grâce fournissent des développements nouveaux sur le sujet. À partir de l’observatoire romain, il est ensuite possible de mesurer le succès de la dévotion à l’échelle de la catholicité et de comprendre les différents usages de la figure, en particulier dans le cadre confraternel.

Abstract

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Mazurek, « L’ange gardien à l’époque moderne : culte, élaboration doctrinale et usages. xvie - xviie siècles », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2013, mis en ligne le 17 avril 2014, consulté le 25 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/5623

Haut de page

Auteur

Antoine Mazurek

E-mail : antoine_mazurek [arobase] yahoo [point] it

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org