Navigation – Plan du site

Une histoire du corps féminin dans le milieu conventuel de la ville de Mexico durant le XVIIe siècle

Thèse soutenue le 20 mai 2014
Geneviève Galán Tamés

Texte intégral

1Composition du jury :

Monsieur Pierre Ragon (Université Paris 10 Nanterre) ;
Monsieur Pierre Antoine Fabre, directeur de thèse, (ÉHESS) ;
Madame Danièle Dehouve (CNRS-ÉPHE) ;
Monsieur Juan Carlos Estenssoro (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) ;
Monsieur Rafael Mandressi (CNRS-ÉHESS) ;
Monsieur Alfonso Mendiola (Universidad iberoamericana de México DF) ;
et Monsieur Bernard Vincent (ÉHESS).

2Thèse soutenue le 20 mai 2014, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Résumé

3Pendant les dernières décennies, le sujet du corps est passé d'une place marginale à une place privilégiée dans la pratique de l'histoire. La question historique du corps constituant une porte d’entrée pour aborder des problématiques sociales plus larges, l'expérience corporelle, même vécue individuellement, se présente comme une expérience sociale, chaque société crée et construit une façon particulière de penser et de se mettre en relation avec les stimulants corporels : ainsi, la conception du corporel est le fruit de différentes options épistémologiques. La vision présentée ici oscille ainsi dans les différents niveaux qui permettent de restituer, jusqu'à un certain point, les différents visages d'une histoire du corps féminin dans la Nouvelle Espagne du 17ème siècle. Á partir de cette ligne de recherche cette thèse vise à expliquer, ébaucher, élucider les questions suivantes : comment a-t-on pensé et comment a-t-on construit de façon imaginaire le corps de la femme et l'expérience corporelle dans le milieu de la clôture féminine (concrètement dans les couvents des ordres « chaussées») ? Á savoir : quels furent les modèles corporels avec lesquels les femmes de ce temps devaient s'identifier et quels instruments, quelles techniques et quels moyens ont-elles utilisé pour arriver à ce but ? Comment cette société a-t-elle imaginé le corps des femmes et comment a-t-on organisé les représentations qui l'ont rendu intelligible ? La transcendance de ce sujet de recherche n'est pas mineure. L'importance du corps se manifeste pour les femmes qui, tout au long de l'histoire, ont été associées, définies et confondues avec leur corps.

Abstract

4In recent decades the topic of the body has come to occupying a marginal place to occupy priviledged one within the historical panorama. As a historical question it constitutes the first step in addressing broader social problems. It is in this sense that this thesis looks to find outline and elucidate how the female body was thought of and how its imagery (or mental images) was constructed and how the corporal experience in the ambit of religious conventual life in Mexico City during the xvii century was like. Namely, which were the corporal models that women who lived during that period identified themselves with and the instruments, the techniques and the means that were followed to achieve this. How does this society imagine the body of a woman and organize the representations that make it intelligible. The importance of this research topic is not to be made less ; the importance of the body is evident for women, who throughout history, have been defined, associated and confused with their body.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Geneviève Galán Tamés, « Une histoire du corps féminin dans le milieu conventuel de la ville de Mexico durant le XVIIe siècle », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2014, mis en ligne le 31 décembre 2014, consulté le 27 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/6267

Haut de page

Auteur

Geneviève Galán Tamés

Madame Galán Tamés s’est intéressée largement à l´histoire du corps, l´histoire des femmes, l´écriture de l´histoire à l´époque moderne et l´écriture de l´histoire au XXe siècle. Elle a travaillé notamment sur l´émergence du corps comme objet d´étude de la discipline historique, et aussi sur l’histoire des représentations du corps et des pratiques corporelles dans la Nouvelle Espagne durant le XVIIe siécle ;
E-mail : ggalantames [arobase] gmail [point] com.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org