Navigation – Plan du site

Mémoire collective et identité urbaine : Monuments publics dédiés aux hommes politiques et aux personnalités historiques à Bucarest /
Memorie colectivă și identitate urbană : monumente din București dedicate oamenilor politici și personalităților istorice

Thèse soutenue le 27 mars 2014
Nicoleta Serban

Texte intégral

1Composition du jury :

Madame Sabina Loriga (ÉHESS), directrice de thèse;
Monsieur Lucian Boia (Université de Bucarest) directeur de thèse;
Madame Rose-Marie Lagrave (ÉHESS);
Monsieur Florin Turcanu (Université de Bucarest);
Madame Smaranda Vultur (Université de Timisoara).

2Thèse en cotutelle avec l'Université de Bucarest soutenue le 27 mars 2014 à l'Université de Bucarest, mention honorable.

Résumé

3L'idée de mémoire collective est présente tout au long du travail, d'où découle la notion d'identité urbaine. Cette notion insiste sur le fait que les monuments proposent un aperçu du paysage urbain de la ville. La mémoire collective est un processus qui se déroule en permanence, un processus de restructuration et d'offrir un soutien affectif et moral pour le pouvoir politique. Elle est un modèle qui reflète les aspirations de la société. La mémoire sociale est imprégnée du pouvoir politique, en légitimant l'ordre social du présent. Nous appuyant sur l'étude de la mémoire collective par la perspective du monument public dédié à des personnalités politiques, nous essayons de décrire un aspect de la façon dont le politique cherche à mettre en œuvre l'élaboration d'une vision de sa propre identité. Les monuments publics dédiés aux personnalités politiques reflètent les réalités et les ambiguïtés qui sont à la base de la mémoire d'une nation, ainsi que les rapports complexes entre le politique et l'imaginaire. Ce que nous avons proposé c'est une histoire de l'art statuaire à Bucarest, à partir de la première statue érigée en 1869 jusqu'à nos jours, nous référant aux monuments publics dédiés à des politiciens et des personnages historiques. Nous avons choisi une approche chronologique parce que nous trouvons intéressant la manière dont l'art statuaire de Bucarest reflète les renversements politiques. L’histoire de l’art monumental de Bucarest est effectivement une histoire des ruptures politiques ; par l'art monumental, nous avons examiné en particulier les changements qui se produisent au niveau politique, changements qui se font sentir rapidement en art.

Abstract

4The idea of collective memory is present throughout the work, which follows the concept of urban identity. This concept emphasizes that the monuments provide an overview of the urban landscape of the city. Collective memory is a process that occurs continuously, a process of restructuring and providing emotional and moral support for the political power. It is a model that reflects the aspirations of a society. Building on the study of collective memory by the perspective of public monument honoring the politicians, we try to describe the way the politics seek to implement the development of a vision of its own identity. The monuments dedicated to political figures reflect the realities and ambiguities that are at the base of the memory of a nation, as well as the complex relationship between politics and the imaginary. What we have proposed is a history of statuary in Bucharest, from the first statue erected in 1869 until today, we refer to public monuments dedicated to politicians and historical figures. We chose a chronological approach because we find it interesting how the statuary in Bucharest reflects the political upheavals. The story of the monumental art of Bucharest is actually a history of the political failures; by monumental art we examine in particular the changes that occur in politics, changes that are reflected in art.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicoleta Serban, « Mémoire collective et identité urbaine : Monuments publics dédiés aux hommes politiques et aux personnalités historiques à Bucarest /
Memorie colectivă și identitate urbană : monumente din București dedicate oamenilor politici și personalităților istorice
 », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2014, mis en ligne le 31 décembre 2014, consulté le 27 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/6414

Haut de page

Auteur

Nicoleta Serban

E-mail : serbannicoleta26 [arobase] yahoo [point] com;

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org