Navigation – Plan du site

L’usage comparé des motifs historiques dans la légitimation monarchique entre les royaumes de France et de Bohême à la fin du Moyen Âge : instrumentalisation des motifs historiques dans la légitimation monarchique (comparaison franco-tchèque) / Využívání historických motivů v panovnické legitimaci: srovnání Francouzského a Českého království v pozdním středověku

Thèse soutenue le 06 décembre 2014
Comparison of the Use of Historical Motives in the Monarchical Legitimacy in Kingdoms of France and Bohemia in the Late Middle Ages
Václav Žůrek

Texte intégral

1Composition du jury :

Monsieur Martin Nejedlý, Professeur, Université Charles de Prague (co-directeur) ;
Monsieur Pierre Monnet, Professeur, École des hautes études en sciences sociales (co-directeur) ;
Madame Marie Bláhová, Professeure, Université Charles de Prague (rapporteuse) ;
Monsieur Jean-Marie Moeglin, Professeur, Université Paris-Sorbonne (rapporteur) ;
Monsieur Jean-Claude Schmitt, Professeur, École des hautes études en sciences sociales (président du jury).

2Thèse en cotutelle avec l’« Univerzita Karlova » de Prague, soutenue le 6 décembre 2014, mention très honorable avec félicitations du jury.

Résumé

3La perception de sa propre histoire est l’élément essentiel qui contribue à la formation de l’identité de l’individu ainsi que de celle du groupe. Des auteurs médiévaux étaient déjà conscients du rôle de l’histoire pour la cohésion interne de différents types de groupes sociaux (clan, tribu, commune, région, pays, État), à l’aide de récits historiques qui participaient à la création de leur identité. C’est bien l’exploitation des récits et interprétations de l’histoire dans le but de légitimer la dynastie régnante qui constituera le sujet de la thèse. Les sources analysées sont des ouvrages historiographiques en latin et en langue vernaculaire. Au centre de l’analyse se trouve surtout la réinterprétation et l’instrumentalisation du passé au service, d’une part, des derniers Capétiens et des premiers rois Valois sur le trône de France et, d’autre part, de la dynastie de Luxembourg en Bohême.

Abstract

4Comparison of the Use of Historical Motives in the Monarchical Legitimacy in Kingdoms of France and Bohemia in the Late Middle Ages.
Concepts of the past are most important parts in the formation of individual and collective identity. Medieval authors deliberately used the historical narratives as a means of enhancing the cohesion of respective social groups, usually the ruling strata of society. The doctoral thesis focuses on re-interpretations and exploitations of the past in France and Bohemia during the 14th century, on the role of historical narratives in the self-representation of the ruling dynasties Luxembourg and Valois, and on the perception of their own role in the history. Main question of the thesis is the social and literary context of the shaping of an imagination of the past: detailed comparison between the Latin and vernacular historiographical production at the royal courts in France and Bohemia bring also crucial observations as to the ways and means of cultural transfer between the respective centers of power.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Václav Žůrek, « L’usage comparé des motifs historiques dans la légitimation monarchique entre les royaumes de France et de Bohême à la fin du Moyen Âge : instrumentalisation des motifs historiques dans la légitimation monarchique (comparaison franco-tchèque) / Využívání historických motivů v panovnické legitimaci: srovnání Francouzského a Českého království v pozdním středověku  », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2014, mis en ligne le 31 décembre 2014, consulté le 27 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/6445

Haut de page

Auteur

Václav Žůrek

Václav Žůrek est chercheur au Centre d’études médiévales à Prague (Académie des Sciences de la République tchèque). Il est rédacteur de la revue scientifique Studia mediaevalia Bohemica. Il travaille actuellement sur le projet ERC - Starting grant Origins of vernacular mode (voir http://overmode.oeaw.ac.at/zurek.php) où il se spécialise sur les textes concernant la pensée politique médiévale, surtout les miroirs du prince, entre le latin et la langue vernaculaire en Europe centrale. Pour plus d’information consulter- http://crh.ehess.fr/index.php?1612, et https://is.cuni.cz/webapps/zzp/download/140040046.
E-mail : venazurek [arobase] seznam [point] cz.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org