Navigation – Plan du site

Des rivières, de l'or et des fontaines. Politique des eaux au XVIIIe siècle à Vila Rica (Minas Gerais, Brésil)

Thèse soutenue le 10 mars 2016
Rivers, Gold and Fountains:Water Policy during the eighteenth century in Vila Rica (Minas Gérais, Brazil)
Marjolaine Carles

Résumés

Vila Rica (actuelle Ouro Preto, Brésil) représente un excellent observatoire pour examiner les politiques des eaux dans le cadre impérial portugais au XVIIIe siècle. Dans cette ville minière, devenue en 1720 le lieu de résidence du gouverneur de la capitainerie des Minas Gerais, qui contrôlait l’eau, comment et pourquoi ? Notre période d'étude commence au moment des premières découvertes officielles d'or alluvionnaire (1693) et se termine l’année de construction de la dernière fontaine publique dans la ville minière (1806). Cette période est essentielle pour comprendre l’évolution des enjeux de gestion de l'eau. En effet, le XVIIIe siècle fut caractérisé par un développement important en termes de contrôle de l’eau à la fois dans les mines d’or et dans la ville, en raison des découvertes de filons aurifères et du développement urbain de Vila Rica. Une grande diversité de sources de type normatif est exploitée afin d’en dégager les droits des eaux et le rôle des pouvoirs. Sur un territoire isolé où les ressources en eau étaient abondantes, le projet municipal des eaux gratuites distribuées par de belles fontaines a révélé, dès la première moitié du XVIIIe siècle, une forte intentionnalité politique. Cette prestigieuse représentation de la politique des « eaux publiques », selon le modèle métropolitain, est apparue dans l'espace colonial où se faisaient front différentes sphères du pouvoir. Ainsi, cette thèse met en valeur l’importance du contrôle de l’eau au sein du processus d'amélioration de l'exercice du pouvoir. Les conflits d’intérêts liés au partage de la ressource nous permettent d’analyser les enjeux d'appropriation et d’usage. Dès lors, nous cherchons à démontrer en quoi la politique des eaux était une préoccupation centrale pour la monarchie, pour la municipalité et pour la population, mêlant des intérêts « communs » et « privés »

Haut de page

Texte intégral

1Thèse de doctorat en Histoire et civilisations, soutenue le 10 mars 2016, sous la co-direction de Bernard Vincent (EHESS) et Claudia Damasceno Fonseca (EHESS), devant un jury composé de Caio César Boschi (Universidade federal de Minas Gerais, Ponticias Universidade Catolica de Belo Horizonte, Brésil), Frédéric Graber (CNRS), Laura de Mello e Souza (Université Paris-Sorbonne) et Laurent Vidal (Université de La Rochelle); mention très honorable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marjolaine Carles, « Des rivières, de l'or et des fontaines. Politique des eaux au XVIIIe siècle à Vila Rica (Minas Gerais, Brésil) », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2016, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 26 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/7610

Haut de page

Auteur

Marjolaine Carles

E-Mail : marjolaine [point] carles [arobase] gmail [point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org