Navigation – Plan du site

Topographie pittoresque. Art et technique militaires dans la mise en oeuvre du « Plan-relief du Siège de Rome »

Thèse soutenue le 2 décembre 2016
Valentina De Santi

Résumés

La tradition des plans-reliefs, ancienne pratique des ingénieurs des Fortifications dont l'origine se situe sous le règne de Louis XIV, reprennent, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, une nouvelle vitalité. Ce moment est le point de départ de notre recherche qui se concentre en particulier sur le deuxième quart du XIXe siècle en s'attachant à deux figures principales : Adolphe-Léon Leymonnerye, artiste topographe de la Galerie, et Jean-Jacques Marie Augustin Leblanc, topographe en charge au service des Places Étrangères du Génie et membre de la Société géologique de France. Tous deux participent à la construction du plan-relief du Siège de Rome (1849-1852), ce qui constitue le cas d'étude de la recherche. Nous nous interrogerons alors sur la façon par laquelle les plans-reliefs, en tant que modèles réduits, dépassent le système géométrique, révèlent une multiplicité d'échelles et une mixité de références qui témoignent de la complexité des approches de cette connaissance d'un réel. En particulier, nous nous attarderons sur la continuité et sur les évolutions de la notion de pittoresque dans le contexte des réflexions sur le langage des cartes topographiques, de l'émergence des savoirs géologiques et de l'appropriation de l'espace par l'histoire nationale des années 1830. En nous appuyant sur le rôle heuristique de l'image au sein des analyses de la géographie historique ainsi que sur le renouvellement épistémologique de l'histoire de la cartographie, notre recherche se situe dans l'axe des réflexions de l'approche historique qui propose de questionner les modalités d'observation et de construction à l'origine des dispositifs visuels et de leur rôle dans le processus de construction des savoirs

Haut de page

Texte intégral

1Thèse soutenue le 2 décembre 2016, en co-tutelle avec l'Universita degli studi de Gênes (Italie), devant un jury composé de Marie-Vic Ozouf-Marignier (Directrice de thèse) de l'EHESS, Emanuela Casti de l'Université de Bergame (Italie), Paolo Militello de l'Université de Catane, Gilles Palsky de l'Université de Paris 1, Luisa Rossi (Directrice de thèse) de l'Université de Parme et Nicolas Verdier de l'EHESS. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valentina De Santi, « Topographie pittoresque. Art et technique militaires dans la mise en oeuvre du « Plan-relief du Siège de Rome » », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2016, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 27 mars 2017. URL : http://acrh.revues.org/7661

Haut de page

Auteur

Valentina De Santi

Valentina [point] desanti [arobase] ehess [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org