Navigation – Plan du site

Limites de la gobernanza en territorio indigena. Representaciones y discursos alrededor del ordenamiento territorial en Sierra Nevada de Santa Marta (Colombia)

Thèse soutenue le 4 juillet 2016
Limites de la gouvernance en territoire indigène : représentation et discours autour de l'aménagement territorial à la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie)
Maria Isabel Valderrama González

Résumés

Cette thèse est une étude interdisciplinaire sur cinq corpus d'images photographiques produites dans le cadre de missions ethnographiques et catholiques qui ont visité ou travaillé auprès des populations Kichwa de la province de Napo, et Shuar de la province de Morona Santiago, en Amazonie équatorienne, entre 1900 et 1940. En partant d'un questionnement autour de la valeur que ces images peuvent avoir à l'heure actuelle, nous étudions les usages et fonctions qu'elles ont pu accomplir depuis le moment de leur production. Nous nous concentrons sur une économie visuelle de ces images dans le sens de révéler leurs valeurs d'usage et d'échange, les façons dont elles ont été « exploitées » ou les réseaux dans lesquels elles ont circulé. Nous menons une étude comparée entre les diverses situations de production et exploitation des images, notamment dans le cadre des publications scientifiques et religieuses. Dans un deuxième temps nous analysons les valeurs que les images peuvent avoir actuellement pour les descendants des peuples indigènes représentés. Pour ce faire nous questionnons la nature même de l'image et son rapport à la mémoire individuelle et collective, et, grâce à un travail de terrain auprès des communautés Kichwa et Shuar actuelles, nous analysons l'expérience mémorielle résultante du visionnage de ces images dans la situation particulière de cette enquête. En dernier lieu nous étudions les rapports existants entre l'image photographique des peuples indigènes des basses terres amazoniennes et la production d'imaginaires liées à l'altérité exotique de ces peuples, ainsi que sur les conséquences que ces imaginaires peuvent avoir eu dans la production de la connaissance scientifique sur eux durant la période étudiée

Haut de page

Texte intégral

1Thèse soutenue le 4 juillet 2016, dirigée en co-tutelle par Alain Musset (EHESS) et par Astrid Ulloa (Universidad Nacional de Colombia), devant un jury composé de Catherine Alès (EHESS), Enrique Aliste (Universidad de Chile) et Elisabeth Cunin (IRD); mention très honorable avec les félicitations du jury.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Isabel Valderrama González, « Limites de la gobernanza en territorio indigena. Representaciones y discursos alrededor del ordenamiento territorial en Sierra Nevada de Santa Marta (Colombia) », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2016, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://acrh.revues.org/7753

Haut de page

Auteur

Maria Isabel Valderrama González

Maria [point] valderrama [arobase] ehess [point] fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org